Fédération Française de Cardiologie Bretagne

La Fédération Française de Cardiologie est dans le regret d’annuler les Parcours du Cœur 2020 pour des raisons sanitaires.

 

Ce n’est que partie remise et nous avons hâte de vous retrouver dès septembre pour l’ouverture des inscriptions de l’édition 2021 !

Conçu en 1964, la Fédération Française de cardiologie est reconne d'utilité publique en 1977 et est financée par la générosité des donateurs et testateurs.

 

C’est grâce à la générosité des donateurs que la FFC  garantit son indépendance, et nous  soutenons de nombreux programmes de recherche, de prévention, d’initiation aux gestes qui sauvent, et accompagnons des malades cardiaques par la réadaptation au travers son réseau de 27 Associations régionales et 263 Clubs Cœur et Santé.

 

Le 22 avril 2020, Nous avons obtenu le label Don en Confiance qui vient confirmer nos engagements et notre sérieux.

 

pr furberL’obtention du label Don en Confiance vient confirmer le sérieux et la probité de nos engagements pris auprès de nos donateurs et testateurs depuis la création de l’association. Nous partageons avec le Don en Confiance, les valeurs de transparence et d’efficience quant à l’utilisation de chaque don et de respect de la volonté de nos donateurs et testateurs que nous portons depuis toujours. 
Cette distinction renforce encore les liens de confiance qui nous unissent pour accomplir ensemble nos missions​. 
C’est pourquoi, nous sommes particulièrement fiers de recevoir le label qui honore et encourage nos bienfaiteurs, nos bénévoles, nos salariés et nos partenaires à porter toujours plus loin notre cause pour faire battre les cœurs.

 

 

 

 Quest-ce que le don en confiance ?

 

don confianceLe Don en Confiance est un organisme à but non lucratif créé en 1989 par de grandes associations et fondations sociales soucieuses de préserver et développer une relation de confiance avec leurs donateurs. Sa vocation est de promouvoir, à travers le label qu’il accorde à ses membres, une plus grande rigueur pour permettre le don en confiance. Dans cette optique, il a élaboré une Charte de déontologie pour les associations et fondations faisant appel public à la générosité.

Le label Don en Confiance est délivré par l’organisme du même nom qui veille à ce que les dons reçus par les associations soient bien utilisés.

 

Pour en savoir plus, accédez au site national en cliquant ici

 

meditation 3

Le confinement se prolongeant jusqu'au 11 mai, nous vous invitons à découvrir 7 conseils bien-être à appliquer au quotidien.

Ces recommandations vous sont proposées par le Pr Paul Menu, Président de l'Association de Cardiologie Poitou-Charentes.

 

Consulter l'article

La normalisation est une activité d'intérêt général qui a pour objet de fournir des documents de référence élaborés de manière consensuelle par toutes les parties intéressées, portant sur des règles, des caractéristiques, des recommandations ou des exemples de bonnes pratiques, relatives à des produits, à des services, à des méthodes, à des processus ou à des organisations. Le présent référentiel a été élaboré à l’initiative d’AFNOR dans le droit fil de sa mission d’intérêt général.

 

 Télécharger le document AFNOR

 

confection masque

Covid-19 :
la Fédération Française de Cardiologie reporte les Parcours du Cœur
à septembre 2020

Compte tenu de la propagation du coronavirus et des risques pour la santé, la Fédération Française de Cardiologie (FFC) suspend l’ensemble de ses activités susceptibles d’exposer les populations fragiles. Elle a ainsi pris la décision d’annuler les Parcours du Cœur grand public, scolaires et en entreprises censés se dérouler du 21 mars à fin juin 2020 pour les reporter à septembre prochain.

 

ANNULATION DES PARCOURS DU CŒUR : UNE MESURE PREVENTIVE ET PROVISOIRE POUR PROTEGER LES PERSONNES À RISQUE

 

Véritable mouvement collectif national qui fédère chaque année les acteurs de la santé, du sport et de l’éducation, les Parcours du Cœur permettent aux communes, établissements scolaires et aux entreprises d’organiser leur propre évènement pour inciter les Français à bouger et ainsi prendre soin de leur cœur.

Cette action au service de la santé de tous rassemble chaque année, pendant plusieurs semaines, des milliers de personnes dans tout le pays. En 2019 par exemple, ce sont 750.000 participants qui se sont mobilisés partout en France pour les Parcours du Cœur.

 

Les risques liés à la propagation du coronavirus, ont conduit la FFC à appeler à la plus grande prudence afin de protéger les personnes les plus fragiles et a donc demandé à tous les organisateurs de Parcours du Cœur de suspendre leur action et de la reporter à partir de septembre 2020, mois de la Semaine du Cœur et de la Journée Mondiale du Cœur.

Le Pr Alain Furber, Chef du service de Cardiologie du CHU d'Angers et Président de la Fédération Française de Cardiologie déclare : « Compte tenu de la grande diversité des actions organisées pendant les Parcours du Cœur, que ce soit au niveau du nombre de participants ou du lieu confiné ou en extérieur, la Fédération Française de Cardiologie, en tant qu'association engagée dans la prévention, se doit de prendre toutes les mesures qui s'imposent pour ne prendre aucun risque et protéger les participants. » « Nous mettons dès à présent tout en œuvre pour les organiser en septembre, mois de la Journée Mondiale du Cœur et de la Semaine du Cœur, autre opération de prévention nationale que nous organisons chaque année avec les Associations régionales de cardiologie et les Clubs Cœur et Santé. » ajoute le Professeur.

 

CORONAVIRUS ET MALADIES CARDIO-VASCULAIRES

 

D’après des études réalisées par des chercheurs chinois, si le taux de mortalité moyen lié au coronavirus reste relativement faible, évalué entre 1 % et 3 % des malades, les patients qui souffrent d'hypertension ou de diabète présentent un taux de mortalité plus élevé. Le taux de mortalité est encore plus élevé parmi les personnes déjà affectées par une maladie cardio-vasculaire (insuffisance cardiaque, antécédents d'AVC ou d'infarctus du myocarde) alors qu'il tombe à moins de 1 % chez les personnes en bonne santé. Par ailleurs, ces facteurs de risque augmentent avec l’âge. La FFC conseille donc à toutes ces populations potentiellement plus fragiles de s’informer très régulièrement sur les recommandations officielles et d’appliquer les consignes publiées par les autorités françaises : https ://www.gouvernement.fr/info- coronavirus

Rendez-vous à la rentrée pour les Parcours du Cœur 2020 !

coronavirus

journee ffc 2019Le 15 novembre le Pr Alain Furber, Président de la Fédération Française de Cardiologie, a ouvert les Journées Nationales par un mot de bienvenue destiné aux membres qui la composent, aux adhérents de ses 26 Associations de Cardiologie Régionales et de ses 240 Clubs Cœur et Santé animés par des cardiologues.

 

 

Le bénévolat constitue le cœur de la Fédération Française de Cardiologie et c’est la raison pour laquelle  des ateliers ont été organisés par thème afin de permettre à chacun d’échanger et d’améliorer ses bonnes pratiques pour l’accueil et l’animation des bénévoles ,de trouver des leviers pour renforcer son action locale en trouvant des partenaires ,de savoir organiser l’administration et financière des Clubs Cœur et Santé ,d’organiser un Parcours du Cœur (Scolaire, Grand Public, Entreprise),et d’organiser des actions d’initiation ou de sensibilisation aux « Gestes qui sauvent ».

 

Le samedi 16 novembre les programmes d’intervention se sont déroulés autour de thèmes qui ont permis de projeter l’avenir de la FFC et de ses associations régionales dans les cinq prochaines années .

 

Le Pr Furber, ainsi que tous les membres du bureau de la Fédération Française de Cardiologie, a souhaité faire un hommage à tous les volontaires qui en constituent le cœur

journee ffc 2019 2

Lors de la cérémonie des médailles Bernard Caty, membre du bureau de la Fédération Française de Cardiologie Bretagne, a reçu du Dr François Paillard une médaille à titre de remerciement pour avoir assumé le Secrétariat régional pendant de nombreuses années .

journee ffc 2019 3

Bernard va continuer une activité de bénévolat au sein de la Fédération Française de Cardiologie Bretagne.

 

Anne-Lise Dubois prend la fonction de Coordinatrice Régionale

Tous les membres du bureau lui souhaitent la bienvenue 

anne lise

 

pdc region 2020

Les maladies cardiovasculaires sont en la première cause de mortalité dans le monde, et la deuxième en France (première pour les femmes) juste après les cancers. Les AVC représentent 15% des décès en France et les maladies cardiovasculaires représentent 30 %.

Les femmes sont de plus en plus touchées par les maladies cardiovasculaires avec une augmentation des infarctus du myocarde de 17,9% chez les femmes entre 45 et 54 ans. Elles sont également touchées de plus en plus jeunes par les accidents vasculaires cérébraux.

Les principaux facteurs de risques sont liés au mode de vie (tabagisme, alimentation déséquilibrée, manque d’activité physique, usage nocif de l’alcool, facteurs psychosociaux tels que le stress), c’est pourquoi informer et sensibiliser la population est essentielle dans la prévention de ces maladies.

Sources : InVs BEH 2008

C’est dans ce contexte que 4 lycéennes se sont emparées du sujet afin d’organiser un évènement dans leur lycée.

Dans le cadre de leur projet technologique visant à la préparation au baccalauréat « sciences et technologies de la santé et du social », 4 lycéennes sensibles au sujet, du Lycée Maupertuis à Saint Malo organisent avec le soutien et l’aide de la Fédération Française de Cardiologie de Bretagne, une journée de prévention et de sensibilisation des maladies cardiovasculaires et des accidents vasculaires cérébraux (AVC).

Cette journée aura lieu le lundi 20 janvier et concernera 120 élèves de 3ème et de BTS du lycée Maupertuis de Saint-Malo, elle a pour objectifs d’informer et de sensibiliser le jeune public aux maladies cardiovasculaires et aux facteurs de risques.

La journée est organisée autour d’une initiation aux gestes qui sauvent, de la gestion du stress avec une initiation à la sophrologie, de témoignages sur l’arrêt cardiaque et l’accident vasculaire cérébral, ainsi qu’un atelier sur le tabac avec débat et détecteur de Monoxyde de carbone.

Plusieurs associations participentdont la Fédération Française de Cardiologie de Bretagne, organisatrice de l’évènement, les secouristes de la côte d’émeraude et AVC 35.

Programme de la journée :

-         Initiation aux gestes qui sauvent, témoignages et ateliers tabac toute la journée de 8h à 12h et de 14 à 17h

-         Sophrologie : 2 sessions de 12h à 13H.

 

Quatre lycéennes de Maupertuis Victoria Dréno, Jane Wallet, Marine Leroy et Lydie Tieller ont organisé une   journée de prévention sur les risques cardio-vasculaires :

lyceenne pdc2020

 

Dans le cadre d’une de leurs épreuves au baccalauréat Sciences et technique sanitaire et social, quatre lycéennes ont organisé une journée de prévention sur les risques et maladies cardio-vasculaires. Avec le soutien de la Fédération Française de cardiologie Bretagne et celui de l’association d’aide aux victimes d’accident vasculaire cérébral 35,120 élèves ont répondu présents à cette journée au cours de laquelle quatre ateliers étaient proposés : sophrologie, prévention liée au tabac, témoignages de personnes ayant vécu des accidents cardio-vasculaires et atelier gestes qui sauvent. Une réussite en termes d’affluence et d’organisation.

Associations participantes :

asso pdc region

Le dimanche 27 octobre 2019, la Fédération Française de Cardiologie Bretagne a engagé des adhérents des Clubs de Cœur et Santé pour participer à la marche nordique et au relais marathon, dans le cadre de l’organisation du Marathon Vert, afin de valoriser les bienfaits d’une activité physique adaptée y compris quand on a fait un accident cardiovasculaire.

Qu’ils aient 24 ou 75 ans, qu’ils soient cardiaques ou transplantée, ils ont tous été motivés pour prouver que la vie continue après un évènement cardiovasculaire en faisant une activité physique.

C’est ainsi que Patrick Gougeon a pris le départ de la marche nordique Lamotte Promoteur à 8h45 et a parcouru ses 11 km en 1h33’30’’

 

 

 

 

A 10h15 Patrick Derennes, Marc Robic,Yannick Daniel, Philippe Lague et Morgane Merpault ont pris,à leur tour, le départ du Relais Marathon Ouest-France.

Ils ont terminé leur parcours en 4h 01’43’’et se sont classés 416 ème sur 509 !!! pratiquement 100 équipes derrière eux !...

Morgane jeune transplantée depuis un an témoigne :

« J’ai dû stopper le sport complètement il y a plus de 10ans et depuis je ne rêvais que de courir même 10 petites minutes donc quand je vois ce que je fais maintenant je ne l’aurais jamais imaginé alors vous pensez bien que la banane je l’aie du début à la fin et même encore des heures après !!! »

Le Dr Pascal Guillo, Cardiologue à la Clinique Saint-Yves et membre de la Fédération Française de Cardiologie, insiste sur le fait : « Il faut de la régularité, de l’entrainement et une bonne hygiène de vie. En prenant quelques précautions, on peut se faire plaisir et reprendre une pratique sportive adaptée à son rythme. »

La Fédération Française de Cardiologie Bretagne veut faire savoir à ceux qui sont touchés par un problème cardiovasculaire de ne pas rester sédentaires, ni isolés et propose de rejoindre un de leurs 13 Clubs Cœur et Santé sur les départements du 22,35 et 56.

Merci à tous les participants pour votre engagement et pour la solidarité dont vous avez fait preuve à l’égard des uns et des autres !

 

Les étudiants en médecine et en pharmacie ont été présents les 17 et 19 octobre sur les stands posés dans les différents halls de Pontchaillou et sur la place de la mairie de Rennes .Ils ont pu informer et mesurer la pression artérielle auprès du public .

Les Dr Saidani et Soulac (CHU Rennes) ont tenu une conférence sur le thème : « Les gestes qui sauvent » le jeudi 17 octobre .

Le public était présent et a pu poser de nombreuses questions