Fédération Française de Cardiologie Bretagne

chu rennesL’hypercholestérolémie familiale (HF) d’origine génétique est une pathologie fréquente (1 naissance sur 200 à 300) mais insuffisamment diagnostiquée. Or elle expose à un risque élevé de complications cardiovasculaires (infarctus…) car les sujets touchés sont exposés à des taux de cholestérol beaucoup plus hauts que dans les hypercholestérolémies « communes » et beaucoup plus tôt dans la vie (le trouble est présent dès l’enfance).

Par contre, si elle est diagnostiquée à temps et traitée efficacement, le risque cardiovasculaire peut être prévenu.

Elle est due à une mutation d’un gène intervenant dans le métabolisme du cholestérol (gène du LDL-récepteur le plus souvent).

Il convient donc d’y penser en particulier lorsque le LDL-cholestérol dépasse 1.90 g/l et qu’il existe des problèmes cardiovasculaires prématurés dans la famille.

 

Mercredi 9 Novembre 2016 à partir de 18H

Amphithéâtre de Centre Cardio-Pneumo,

2, rue Henri Le Guilloux, CHU Rennes Pontchaillou

 

18H00 : Accueil

18H30 :  Quest-ce que l'Hypercholesterolémie Familliale ? : Dr François PAILLARD, médecin responsable du Centre de PRéventon Cardiovasculaire et de la Clinique des Lipides - Dr L. Bridoux-Henno, pédiatre.

19H00 : Témoignages

19H10 : Présentation d'ANHET. F : Mme Lemaître, Présidente - Mme Pamart, secrétaire - Dr A. Villena, membre du comité scientifique.

19H30 : Echanges avec les participants: Mme Cima, Diététicienne - Mme Lemaitre - Dr Bridoux-Henno - Dr Paillard

19H50 : Cocktail. 

 

Date : mercredi 12 octobre 2016, amphithéâtre du Centre Cardio-pneumologique du CHU Pontchaillou, Rennes (métro Pontchaillou) : accueil à 16h30, conférences de 17h à 19h.

La Fédération Française de Cardiologie est un acteur majeur du financement de la recherche en Cardiologie. Ce financement provient exclusivement de la générosité de ses donateurs. Afin de les remercier et de les informer de l’utilisation de leurs dons en recherche cardiovasculaire, la FFC les convie à cette réunion au cours de laquelle des chercheurs rennais ayant bénéficié d’un financement de leurs recherches grâce à la FFC les informeront sur la nature des recherches menées et leurs résultats. L’assistance pourra bien sûr poser les questions aux chercheurs et dialoguer avec eux à cette occasion.

Orateurs chercheurs:

  • Pr Erwan Donal : Insuffisance cardiaque à fraction d’éjection préservée
  • Dr Frederic Schnell : Recherches sur la mort subite chez le sportif
  • Dr Raphael Martins : Recherches sur la fibrillation atriale
  • Dr Vincent Auffret et Pr Hervé LeBreton: Avancées dans le traitement des maladies des valves cardiaques

Si vous souhaitez assister à cette réunion, vous pouvez vous inscrire gratuitement à l’adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Une fois encore, Tous les clubs Coeur et Santé se mobilisent pour cette nouvelle année avec les Parcours du Coeur qui auront lieu le samedi 2 avril 2016. En attendant, voici un rétrospective  en quelques images des Parcours du Coeurdes différent clubs, l'année dernière.

 

Ce marathon était aux couleurs de l'Association de Cardiologie de Bretagne. Plusieurs activités étaient à l'honneur ce jour là : La marche Nordique , le relais marathon Ouest-France et le marathon Vert

 

marathonv2015 1L’Association de Cardiologie de Bretagne participe tous les ans au MARATHON VERT, organisé dans l’agglomération Rennaise, sur 2 épreuves : le marathon relais par équipes de 5 personnes et la marche nordique.

Elle engage des professionnels médicaux et paramédicaux, volontaires, des services de cardiologie et de chirurgie cardio-vasculaire du CHU, de la Clinique Saint Laurent, de la Clinique Saint Yves, du Pôle gériatrique rennais des Grands Chênes, principaux acteurs institutionnels de la Cardiologie rennaise et des adhérents des Clubs Cœur et Santé de Cesson-Sévigné et de Rennes.

Par cet engagement et cette performance sportive ils témoignent de leur soutien aux missions de l’AC Bretagne et de la Fédération Française de Cardiologie: prévention des maladies cardiovasculaires pour

laquelle l’activité physique joue un rôle primordial, aide et soutien aux patients cardiovasculaires pour améliorer leur qualité de vie : les Clubs Cœur et Santé réunissent d’ailleurs parfaitement ces 2 objectifs en proposant une activité physique adaptée pour les patients cardiovasculaires.

En 2016 l’Association engage à la fois des professionnels et des personnes qui ont été soignées en cardiologie. Elle entend ainsi valoriser encore un peu plus les bienfaits de l’activité physique, y compris quand on a fait un accident cardiovasculaire.

 

L'association de Cardiologie de Bretagne remercie tous les participants pour leur engagement et leur performance sportive. Ils ont témoigné de leur soutien aux missions principales de la Fédération Française de Cardiologie :

                             -la Prévention des maladies cardiovasculaires et le soutien aux patients cardiaques.

 

Bravo et Merci

Aux coordinateurs d’établissements :

  • Catherine FREROU pour le CHU
  • Thibault LE PALLEC pour la Clinique St Yves
  • Jean NOEL pour Les Grands Chênes Chantepie
  • Isabelle BARDOUX pour la Polyclinique St Laurent
  • Aux Capitaines d’équipes
  • A tous les participants

marathonv2015 0marathonv2015 2marathonv2015 3marathonv2015 4marathonv2015 5

arsParce qu’en Bretagne on tarde à appeler le 15 en cas de douleur aiguë à la poitrine, les décès par infarctus restent trop nombreux. Face à ce constat, l’ARS Bretagne, la Fédération Française de Cardiologie et les partenaires (l’Assurance Maladie, la Mutualité Sociale Agricole, le Régime social des indépendants et la Mutualité française Bretagne) lancent une campagne de communication.

La Bretagne se place au premier rang des plus fortes mortalités régionales par cardiopathie ischémique*, avec les régions Normandie et Hauts de France. Pour y remédier, une campagne de communication à l'appel immédiat au 15 pour toute douleur thoracique de plus de 15 minutes est réalisée du lundi 27 novembre au dimanche 10 décembre 2017.

 

 

Son objectif ? :

sensibiliser les Breton(ne)s dès les premiers signes de douleurs à agir vite en appelant le 15.

Un seul réflexe : appeler le 15 ! L’infarctus du myocarde met en jeu immédiatement le pronostic vital (risque de mort subite par trouble du rythme ventriculaire) et est une urgence médicale. De plus, en cas d’infarctus aigu du myocarde, il faut désobstruer le plus rapidement possible l’artère coronaire responsable, dans les deux premières heures afin de limiter l’atteinte du muscle cardiaque et le risque de complications immédiates ou secondaires. Or, en Bretagne, 46% des patients victimes d’infarctus aigu du myocarde n’appellent pas le 15 en première intention et allongent ainsi les délais de prise en charge.

REAGISSEZ ET CLIQUEZ SUR LE LIEN CI-DESSOUS POUR OBTENIR DE PLUS AMPLES INFORMATIONS

https://www.bretagne.ars.sante.fr/infarctus-faites-le-15-le-temps-gagne-cest-du-coeur-sauve

Cet article publié  par Hélène Pedech sur France 3 Régions relate un  témoignage de Marc Robic et une interview du Professeur Hervé Le Breton (service cardiologie et maladies vasculaires du CHU de Rennes )

Cliquez sur le lien pour en savoir plus : Infarctus du myocarde : les Bretons doivent acquérir les bons réflexes.